MANGER EN PLEINE CONSCIENCE

MANGER EN PLEINE CONSCIENCE

A la base, j’aime bien le concept des challenges. Je suis toujours motivée à insérer une nouvelle pratique ou habitude dans ma vie. Mais quand il s’agit de le faire réellement et d’être régulière, c’est + compliqué.
Du coup je me retrouve avec mille envies, zéro réalisée = je suis 100% frustrée et déçue de moi-même.

Les 2 raisons principales de ces échecs sont à mon avis que :

  • j’ai envie de tout faire en même temps → au final y a trop de trucs à faire et je fais rien
  • j’ai la flemme sur le moment. AVANT, j’suis motivée à bloc. Mais quand arrive le moment fatidique de « je dois me lever pour aller courir », je me dis « Hmmm, la prochaine fois i » (= jamais)

Donc les challenges à plusieurs avec un objectif précis, ça m’emballe pas mal.
On reste concentrée sur un exercice et on sait qu’on est pas toute seule à galérer.
On peut partager nos expériences (négatives ou positives), et les gens à qui on parle nous comprennent vu qu’ils vivent la même chose que nous.

Le problème, c’est que depuis que j’ai commencé l’alimentation intuitive, les challenges proposés sur les réseaux m’emballent pas des masses.
Ils sont tous dans la restriction et la contrainte. Ca en aide surement certaines et tant mieux !
Mais personnellement, je sais que ce n’est pas ce qu’il me faut.
Je sais que me restreindre (dans l’alimentation) va avoir comme seule conséquence : je me lâche à peine le challenge terminé.
Non pas que je VEUILLE me lâcher.
C’est juste que je sens mon corps sous pression et dès qu’il a « l’autorisation », il rattrape le temps perdu.

Bref, c’est comme ça que je me suis dit qu’il fallait que je créé un chalenge lié à l’alimentation intuitive.
Et que je vous ai parlé en story sur Instagram.
Quelques personnes se sont manifestées, je suis super contente !

Et on a décidé que le challenge serait : « Manger sans rien faire ».

Manger en pleine conscience : le concept

Oui dit comme ça, on dirait que je me suis pas foulée pour prendre le challenge le + dur. Il suffit de…rien faire haha.
Mais si on y réfléchit 2 secondes, je pense qu’on est toutes d’accord pour dire qu’en fait, c’est pas si facile.
On est toujours happé par une news, une story, un snap, un bouquin, la télé.

Que cette diversion soit consciente ou pas, le résultat est le même : l’acte de manger est relégué au second plan.
On ne fait ni attention à l’évolution de nos sensations alimentaires, ni de nos envies. 
Du coup on sort du repas en ayant rempli notre ventre, mais pas forcément satisfait notre esprit. Il reste sur sa faim et voudra à nouveau manger peu de temps après.
Alors qu’en appréciant davantage chaque bouchée, le cerveau enregistre l’information qu’on a bien mangé, qu’on a apprécié. Il peut passer à autre chose sereinement.
L’idée de ce challenge, c’est de redonner à ce moment la place qu’il mérite, et de lui consacrer toute notre attention.

C’est pour ça que pour être + exact, le challenge sera plutôt de : « Manger en pleine conscience ».

Warning

1. Tu n’es pas obligée de manger en pleine conscience à tous tes repas.
Si tu es en famille, avec des amis, ou si tu n’as simplement pas le temps, pas de soucis.
Le but ici est de prendre le temps de faire cette expérience à chaque fois qu’on le peut.

2. Ne culpabilise pas si tu n’y arrives pas.
On ne peut pas s’attendre à réussir parfaitement quelque chose de nouveau.
Donc c’est OK de pas réussir, il faut prendre le temps et être patiente.
Et n’hésite pas à partager tes ressentis.
Le but de ce challenge c’est de pouvoir en parler, de partager avec les autres son expérience.

Garde en tête qu’on apprend toujours.

3. Ne pas être tous les fronts.
Le but n’est pas forcément de réussir à manger QUE quand on a faim. Ni de réussir à s’arrêter à satiété. Ni de réussir à ne pas craquer entre les repas.
L’alimentation intuitive est un sujet très large et vouloir tout faire en même temps, c’est le meilleur moyen de ne rien réussir et de se décevoir.
Ici, le but c’est vraiment de se concentrer sur ce qu’on mange PENDANT qu’on mange.
D’apprécier, de déguster, d’être dans le moment présent.

Bref, no pressure !

La pratique

Entrons un peu dans le vif du sujet : concrètement, comment on mange en pleine conscience ?
On va simplifier un maximum, histoire de ne devoir faire attention à trop de choses en même temps (et risquer de ne rien faire au final).
Si on voit que c’est trop facile, on corsera le challenge 😉

→ AVANT DE MANGER

1. Regarde & Sens

Mets tout le repas / le goûter / les aliments que tu vas manger dans ton assiette.
Regarde tout ce que tu as, demande-toi si tu as envie de manger ce que tu as dans ton assiette.
Qu’est-ce qui te fait envie ?
Quelles odeurs se dégagent ?
Qu’est-ce qui te donne le + envie ?

→ PENDANT QUE TU MANGES

2. Mange lentement

Essaie de prendre ton temps. 15-20 min environ, selon la quantité.

Quelques astuces pour t’aider :
– pose tes couverts entre chaque bouchée
– mastique 10 à 15 fois chaque bouchée
– mange avec ta main gauche (ou droite si tu es gauchère)

3. Goute & Savoure

A chaque bouchée, avant de mastiquer, essaie de garder l’aliment en bouche quelques secondes.

Prends le temps de décrire :
– quel goût il a : salé, sucré, chaud, épicé, …
– quelle texture il a : fondant, croquant, mou, dur, …

*ah oui, et on n’arrête pas de regarder et sentir pour autant 😉 *

→ APRÈS MANGER

4. Ecris ton ressenti

Comment tu as vécu ce moment ?
Quelles sont les différences avec les fois où tu ne manges pas en pleine conscience ?
Est-ce que tu as apprécié ?
Si tu as trouvé ça difficile, quelles étaient les difficultés ?

 

Voilà 🙂

 

Je pense que pour un premier challenge, c’est vraiment pas mal.
Ca permet aussi de se familiariser avec l’alimentation intuitive.

Si tu veux suivre aussi ce challenge, n’hésite pas à m’écrire ici ou sur Instagram.
Tu peux aussi simplement partager ton avis ou ton expérience 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *