BODY POSITIVE : MES 10 CONSEILS POUR SE SENTIR MIEUX DANS SON CORPS

BODY POSITIVE : MES 10 CONSEILS POUR SE SENTIR MIEUX DANS SON CORPS

Aujourd’hui, j’avais envie de te parler de ton corps.

Parce qu’on – je – passe beaucoup de temps à dire :
« pff, j’ai trop mangé », « j’ai grossi », « je me sens grosse », « je me sens nulle », « beurk mes bras sur cette photo », « j’suis contente d’être en vacances mais je sens que ça va me déprimer quand je vais me mettre en maillot », etc…

Je pense qu’on peut se rassurer toutes ensemble en se disant qu’on se dit toutes ça à un moment donné.
Sauf qu’en fait ça rassure pas des masses. C’est même flippant ! Pourquoi être toujours négative ? Quand est-ce que c’était la dernière fois où tu t’es dis que tu te trouvais belle ? Pourtant quand on regarde nos copines, on a tendance à les complimenter dès qu’on les voit : « hé canoon cette nouvelle veste », « han mais cet ensemble te va tellement bien, c’est trop toi! », « tu l’as eu où ce vernis, c’est vraiment la couleur parfaite pour l’été ».

Ca peut paraître superficiel ? Oui, mais peu importe, ça booste le moral de ta copine ET c’est vrai. Pourquoi on n’arrive pas à être aussi bienveillantes envers nous-mêmes ?

Moi aussi j’ai souvent des coups de mous. Surtout en ce moment, quand il fait chaud et que j’ai envie de passer ma vie en petite robe. Autant j’adore l’été et les tenues qui vont avec, autant c’est rapidement une source de stress et même d’angoisse.

Alors pour retrouver la confiance et se reconnecter avec son corps que l’on maltraite un peu trop facilement, voici quelques conseils que j’essaie d’appliquer au quotidien.

1. PRENDS DU RECUL

Tu as la chance d’avoir un corps qui fonctionne. Qui te permet d’aller où tu veux, de courir, de voyager, d’apprendre, de rencontrer des nouvelles personnes.
Je lisais la dernière fois je ne sais plus où, une femme qui disait : « si jamais quelque chose arrivait (je touche du bois) et que tu ne puisses plus jamais aller à la mer ou te mettre en maillot de bain. En regardant en arrière, qu’est-ce que tu te dirais ? »

Que tu avais bien fait d’avoir peur du regard des autres ?
Non. Tu regretterais de n’avoir tout simplement pas profité du moment.

Je n’aime pas trop utiliser la technique du « il y a pire ailleurs » et encore moins du « et si.. » d’habitude. Mais ça a l’avantage de faire prendre un peu conscience de l’absurdité de nos décisions parfois.

Ca me rappelle une anecdote : c’était un de mes premiers voyages entre copines. On était 3 filles, en roadtrip sur la cote Ouest des Etats-Unis. Au soleil, libres et curieuses de tout, c’est un de mes meilleurs voyages. On était plutôt complexées (ouais, ULTRA complexées en fait) mais au quotidien à 3, pas de gêne. Et puis on rencontre une bande de garçons avec qui on sympathise dans un bar, et qu’on revoit le lendemain à une soirée. Super sympas, en + c’est des locaux donc on trépigne tellement même dans nos rêves on pensait pas sympathiser avec des Américains. Jusqu’au jour où ils nous invitent à une pool party. Sur le coup on est au taquet, on se croit dans une série américaine haha. Bref on rentre chez nous, et le lendemain on se regarde toutes les 3 en mode : euhh. En maillot de bain. Devant des garçons. No way.
On annule, et comme on partait le soir même pour une autre ville, on ne les a plus jamais revus.
Au final, on a passé tout le séjour à regretter ce choix. Surtout que l’idée n’était pas forcément de pécho, juste de passer du bon temps avec des nouvelles personnes, au soleil, autour d’une piscine et un barbecue. Et les mecs, je pense que habillées ou en maillot, ils auraient clairement eu le même intérêt pour nous.

Bref : MES COMPLEXES : 1, EXPÉRIENCE STYLÉE : 0

Sur le moment ça nous paraît être énorme, insurmontable. Alors qu’avec du recul c’est… ridicule. Evidemment qu’on le droit de se sentir mal à un moment t, peu importe les raisons. Mais ça fait du bien de mettre un peu de perspective je trouve.

AUCUNE situation ne devrait être impactée par notre apparence physique, quelqu’elle soit. 

2. RÉSEAUX SOCIAUX : ENTOURE-TOI DE COMPTES DIFFÉRENTS

Oui parce que OK, dans la société, tu n’as pas vraiment la main sur les modèles féminins que tu vois, genre à la télé ou dans les magazines. Mais sur ton compte Instagram ou autres réseaux sociaux, c’est bien TOI qui choisis.

Je trouve que c’est super important de s’entourer de personnes positives, dans la vraie vie comme sur internet. On suit tellement de gens sur les réseaux sociaux ! Nos amis, des stars, des blogueurs / youtubeurs / instagrammeurs, des inconnus, des artistes, …

Oui c’est du divertissement à la base. Mais vu le temps passé sur les différents réseaux, en fait ces personnes qu’on suit ont une grande influence sur nos vies, sur nos choix.
On ne s’en rend pas toujours compte, mais cette photo qu’on regarde « juste pour nous motiver » peut rapidement nous « mettre la pression ». Que l’on parle de corps, de nourriture, de déco… Tout est très aseptisé sur internet (et c’est normal, c’est humain de vouloir s’afficher sous son meilleur jour). Et même si on SAIT au fond de nous que la vraie vie c’est pas ça. Ben cette pression elle est toujours là. On se dit qu’il y a bien une part de vrai dans cette perfection affichée et que nous on est à 100km d’y être.

Attention, je ne dis pas de ne pas suivre ces personnes qui affichent des photos qui font rêver. Parce qu’effectivement ça peut motiver et aider à se bouger quand on a la flemme tout au fond de son lit. Mais c’est bien de mélanger les styles 😉

Et le plus important : choisir des personnes qui délivrent un message bienveillant et intelligent.

Alors on dégage les AVANT /APRES, on ajoute les comptes de meufs positives (ça tombe bien il y en a de + en +). Minces, grosses, en maillot de bain, habillées, c’est COMME ON VEUT.

Voiiilà. Ca permet de respirer un peu mieux, et de :

  •  déplacer l’aiguille de la normalité.
    On se rend compte qu’il y a pleins de filles différentes, et qu’elles sont toutes belles, qu’elles dégagent tout un truc spécifique. On a toutes des corps différents et une aura différente.
    Parce que même si on a beau le savoir et se le dire, c’est toujours mieux de le VOIR. Essaie, tu verras ça fait du bien 🙂
  • s’ouvrir l’esprit.
    Découvrir de nouvelles choses. De nouveaux styles, de nouvelles façon de penser, de nouvelles personnalités. Et du coup de sortir un peu de sa zone de confort. Parce que mine de rien toutes ces filles, elles nous influencent au quotidien, et plus qu’on ne veut bien se l’avouer. Alors autant que ce soit positif !

3. LISTE LES 5 CHOSES QUE TU AIMES PHYSIQUEMENT CHEZ TOI

Ca peut paraitre très compliqué au début. Voire impossible. Mais cherche, je te jure tu vas trouver 🙂

C’est comme dans les livres de développement personnel où ils te disent de te concentrer sur tes qualités plutôt que sur tes défauts. Là c’est pareil. Tu as dépensé assez d’énergie dans ta vie à voir tous tes défauts, tu peux arrêter maintenant.
Il s’agit de se concentrer sur le positif.

Après, c’est normal d’avoir des choses que tu n’adores pas dans ton corps. Il faut juste garder en tête que OK, il y a certaines parties de ton corps dont t’es pas super fan.
Mais ça ne sert à rien de se focaliser dessus.

Ne te mets pas non plus la pression pour TOUT aimer dans ton corps. Parfois c’est contre productif, on se dit qu’on y arrive pas, qu’on est nulles… Non. On se détend, et puis à force de parler gentiment à son corps, d’être positive, on éduque notre cerveau vers un peu + de bienveillance.

4. LISTE CE QUE TU TROUVES BEAU CHEZ LES AUTRES

Dans l’intro, je disais qu’en général on était bien + clémentes avec nos amies qu’avec nous-mêmes.

Mais parfois, on est assez dures quand il s’agit d’inconnues. Qui n’a pas critiqué cette jupe trop courte, ce jean trop serré ou cette association de couleurs un peu hasardeuse ?

En fait, il faut se rendre compte que ces critiques ne sont que le reflet de nos plus grandes peurs. On n’ose pas certaines tenues de peur que quelqu’un d’autre dise « mais qu’est-ce qui lui a pris de s’habiller comme ça? ». Alors c’est plus facile de critiquer. Mais ça ne fait que renforcement cette peur du regard des autres.

Essaie de faire l’exercice inverse : trouve et liste les choses que tu aimes bien quand tu croises des inconnues. Dans un resto, dans la rue, dans un bar, peu importe.

Les bénéfices ? A part le fait que c’est positif et que ça booste le moral ? Ca relative certains choix qu’on fait ou qu’on n’ose pas en matière de fringues, ça donne des idées, et ça aide à être davantage bienveillante envers nous-mêmes.
Ah oui, et ça développe la solidarité féminine ! 😛

5. CHOISIS DES FRINGUES QUI TE VONT, DANS LESQUELLES TU TE SENS BIEN

Qui te vont = à ta taille.

On a toutes des morphologies différentes. Je fais du 40, ma pote aussi, et pourtant nos corps ne se ressemblent pas du tout. D’ailleurs je ne comprends pas pourquoi les marques de fringues ne s’orientent pas davantage vers ce genre de classifications. On pourrait trouver un jean en 38 pour celles qui ont plutôt des hanches et des fesses, et le même jean en 38 pour celles qui ont des jambes fines et un peu de bide. Levi’s fait un peu ça avec leurs collection Curve / Bold / Skinny … et d’ailleurs leurs jeans me vont à la perfection (ça ne baille pas dans le dos, mon + gros problème !).

Bref ce que je veux dire c’est que du coup dans ces jeans Levi’s, je me sens bien. Je me sens à mon avantage, pas trop serrée, moulée comme il faut. C’est sur que c’est parfois compliqué de trouver ce qui nous va. Mais quand c’est le cas, je trouve que ça change tout. Personnellement ça booste ma confiance en moi dès que je me sens bien dans ma tenue.

Pas besoin de sortir la robe ultra sexy. Juste un jean et un tshirt qui tombent bien sur mon corps. C’est bon j’suis parée pour la journée.

6. DONNE LES FRINGUES QUI NE TE VONT PLUS

Parce qu’elles ne sont plus à ta taille ou parce que tu ne les mets plus. Peu importe. Mais ne les garde pas « au cas où ».

Au cas où tu regrossisses, ou pour quand tu vas reperdre 10 kilos. Il n’y a rien de pire que de voir dans sa penderie des fringues qu’on aime mais qu’on ne peut pas mettre. Ca met la pression et ça déprime. Ta tête reste dans le passé et/ou rêve d’un avenir plus beau. Bref, ça t’empêche de vivre dans le présent, de kiffer avec des habits qui te vont là maintenant.

Ca fait un bien fou de savoir que dans son armoire, il n’y a que des trucs qui nous ressemblent et nous vont à la perfection 😉

7. CHOISIS TES MAGASINS

Va dans des magasins qui sont adaptés à ta morphologie.
Je me souviens très bien de séances d’essayage chez Princesse Tam Tam pour les maillots de bain, ou chez Comptoir des Cotonniers pour les fringues. C’est parfait pour déprimer.

Nan sérieusement ça sert à rien d’aller dans des enseignes où tu sais pertinemment que si tu trouves ta taille c’est que t’as de la chance. Parce que 1. cimer le choix et 2. même s’il y a ta taille, en général ça ne va quand même pas. Parce que la fringue est conçue pour un physique mince, juste plus large. En général c’est pas foufou comme rendu.

Donc apprends à savoir quelles enseignes tu préfères. Autant pour les fringues que les maillots de bain ou les sous-vêtements.

8. FAIS DU SPORT

Non pas pour maigrir. Juste pour passer du temps avec ton corps. Tu peux aussi t’en occuper dans la salle de bain avec un bain, un gommage, un massage, etc… mais personnellement rien de mieux que le sport. Je sens mon corps, je sens sa force quand mes muscles travaillent. Quand j’arrive à repousser mes limites, que ce soit dans la muscu ou le cardio.
J’ai VRAIMENT la sensation d’avoir pris soin de mon corps après une séance de sport. De m’être fait du bien.

En fait on n’a pas si souvent l’occasion d’être seule avec son corps, alors on profite ! 😉

9. ARRÊTE DE TE COMPARER AUX AUTRES FILLES

Par exemple, on a souvent tendance à se dire que la vie doit être tellement plus facile pour les filles minces.
Tu sais, la Miss Parfaite qui énerve tout le monde ? Mais en vérité, qui n’a pas de problème existentiel ? On a tous des complexes, des défauts, de la malchance, des mauvais moments. Et d’ailleurs même si la vie de quelqu’un te parait meilleure que la tienne, est-ce que ça t’aide, est-ce que ça arrange ta situation de la jalouser ?

Non. Alors pense plutôt vers où TU veux aller, réfléchis à ce que TU veux faire dans ta vie. Et tu verras que tu arriveras à te réjouir du bonheur des autres 🙂

Et puis de toute façon, le bonheur n’est jamais lié à sa taille de fringues, mais plutôt au rapport que l’on a avec soi-même.

10. LISTE 10 DE TES QUALITÉS

Oui on s’éloigne un peu du corps à proprement parler. Mais en fait pas tant que ça. L’idée de tous ces exercices, c’est conseils, c’est de prendre du recul sur le rôle que ton physique a à jouer dans ta vie. Pour ça, on peut travailler sur ce corps, apprendre à l’aimer, mieux le connaitre. Mais en parallèle, je pense que c’est important de développer ses qualités personnelles. De ne pas être obsédée par son physique, même si on y pense de façon positive.

La meilleure façon de s’aimer c’est d’être sure de soi, de se faire confiance. Savoir ce qu’on vaut, ce qu’on est capable de faire et de donner. En mettant ton énergie sur tes qualités et tes forces, tu donnes une place secondaire à ton corps.

Tu te sens + vivante, et ça fait du bien !

PS : si tu as aimé l’article, tu peux le partager à une amie via Mail ou Whatsapp 🙂

Bisous ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *